Les conditions de travail se dégradent ? Pour le ministère, c’est plutôt une question de posture de l’enseignant… à méditer.

Les conditions de travail se dégradent ? Pour le ministère, c’est plutôt une question de posture de l’enseignant… à méditer.

Le 22 juin s’est tenu le Conseil de Formation du département de l’Indre-et-Loire, auquel le SNUDI-FO assiste en tant qu’organisation représentative. Au cours de cette instance, la DSDEN a annoncé déléguer une partie de la formation sur la « communication non violente » à un organisme extérieur à l’Éducation nationale, dénommé « Dessine-moi une étincelle ».

Les personnels refusent la dégradation des conditions du travail, la casse du statut et de l’Ecole Publique ! Le ministre doit recruter !

Les personnels refusent la dégradation des conditions du travail, la casse du statut et de l’Ecole Publique ! Le ministre doit recruter !

Les personnels sont confrontés quotidiennement au manque de remplaçants et à l’application du nouveau protocole Blanquer qui prévoit de renvoyer les élèves chez eux lorsqu’un enseignant absent n’est pas remplacé.
Comme l’indiquait le SNUDI-FO dans son communiqué du 23 avril : « Pour le SNUDI-FO, il est inadmissible que les collègues doivent accueillir les élèves des collègues absents faute de remplaçants. Il est tout aussi inadmissible de renvoyer les élèves chez eux ! Le ministère doit donc recruter immédiatement ! »

Augmentation du temps de travail et dégradation des conditions de travail pour les personnels du CNED : pour FO, c’est toujours NON !

Augmentation du temps de travail et dégradation des conditions de travail pour les personnels du CNED : pour FO, c’est toujours NON !

A la suite de l’annonce de la direction générale du CNED de remettre en cause les accords de 2002 concernant le temps de travail des personnels du CNED, plus de 200 collègues, personnels sur site et enseignants en poste adapté étaient réunis en assemblée générale les 8 et 9 avril à l’appel de l’intersyndicale FO-FSU-SNALC-UNSA.

Reprise du 26 avril dans les établissements scolaires : Le ministre prétend répondre aux inquiétudes des personnels, FO appelle à l’action commune sur les revendications !

Reprise du 26 avril dans les établissements scolaires : Le ministre prétend répondre aux inquiétudes des personnels, FO appelle à l’action commune sur les revendications !

A la veille de la reprise, le gouvernement prétend répondre aux inquiétudes des personnels en décrétant des mesures « sanitaires », comme l’extension des demi-jauges au collège, la fermeture d’une classe dès le premier cas de Covid, la généralisation de l’enseignement à distance, les auto-tests, les capteurs de CO2…

Réunion d’information syndicale à Amboise

Réunion d’information syndicale à Amboise

Chers collègues, Profitant de la situation sanitaire, le Ministre avance sur des réformes d’une gravité sans précédent dans le cadre de son Grenelle. Plus que jamais nous vous invitons à venir vous informer jeudi 21 janvier à l’école Rabelais-Richelieu à Amboise, à partir de 17h. Dès aujourd’hui, inscrivez-vous à ces RIS en écrivant à fo-snudi@wanadoo.fr, ou en nous contactant au…

Réunion d’information syndicale à La Riche

Réunion d’information syndicale à La Riche

Chers collègues, Profitant de la situation sanitaire, le Ministre avance sur des réformes d’une gravité sans précédent dans le cadre de son Grenelle. Plus que jamais nous vous invitons à venir vous informer mardi 12 janvier à l’école maternelle Tamisier de La Riche, à partir de 17h. Dès aujourd’hui, inscrivez-vous à ces RIS en écrivant à fo-snudi@wanadoo.fr, ou en nous…

Réforme des retraites, manque de postes, problèmes de remplacement… La coupe est pleine !

Réforme des retraites, manque de postes, problèmes de remplacement… La coupe est pleine !

Le gouvernement, de plus en plus isolé, essaie par tous les moyens de faire passer sa réforme des retraites, rejetée de toutes parts. Pire, le ministre Blanquer tente d’enfumer les enseignants avec une pseudo-revalorisation censée compenser la baisse des pensions liée à la réforme : en réalité, un gain d’une quinzaine d’euros par mois de pension, alors que les pertes seront de plusieurs centaines d’euros mensuels !

40% de retraite en moins en échange d’un plat de lentilles et l’augmentation du temps de travail en prime

40% de retraite en moins en échange d’un plat de lentilles et l’augmentation du temps de travail en prime

C’est en présence de la conseillère sociale de Jean-Michel Blanquer et du Directeur des Ressources Humaines que les organisations syndicales ont été réunies le 7 février. Il s’agissait de présenter les différentes « pistes » de revalorisation censées compenser la suppression du Code des pensions civiles et militaires et la fin du calcul de la pension sur les 6 derniers mois, pour les enseignants. En effet, il faut rappeler que les personnels non-enseignants sont exclus de la prétendue « revalorisation », mais ils verront, comme tous les fonctionnaires, leur pension baisser.

Nouvelle provocation du ministre : 1885 créations de postes de moins que l’an dernier dans le 1er degré !

Nouvelle provocation du ministre : 1885 créations de postes de moins que l’an dernier dans le 1er degré !

Les représentants de la FNEC-FP FO, en grève pour le retrait de la réforme des retraites, au côté de leurs collègues, au côté des agents RATP, au côté des cheminots… n’ont évidemment pas siégé au comité technique ministériel du 18 décembre. Néanmoins, notre fédération a pris connaissance des décisions du ministre Blanquer concernant l’évolution du nombre de postes à la rentrée 2020.