Le ministre veut créer des “quasi-inspecteurs” pour mettre au pas les personnels et aggraver “l’accompagnement” PPCR

Le ministre veut créer des “quasi-inspecteurs” pour mettre au pas les personnels et aggraver “l’accompagnement” PPCR

Dans le cadre d’un groupe de travail « esprit d’équipe » du « Grenelle », le ministère a fait part de ses projets pour « renforcer l’accompagnement des professeurs » qui transformeraient les missions des personnels et introduiraient de nouvelles strates hiérarchiques dans une logique de caporalisation.

Non à la destruction de l’Ecole et des statuts, ni à Marseille, ni ailleurs ! Grève jeudi 23 septembre !

Non à la destruction de l’Ecole et des statuts, ni à Marseille, ni ailleurs ! Grève jeudi 23 septembre !

Alors que les personnels font face à une rentrée dans le plus grand chaos, où les postes manquent partout, avec des classes sans enseignant, un protocole conduisant à la fermeture de milliers de classes, des services débordés, des personnels confrontés à l’obligation vaccinale sanctionnés et suspendus, le ministre et le gouvernement entendent-ils la colère et ont-ils l’intention de répondre aux revendications d’annulation des fermetures et d’ouverture des postes nécessaires ? En aucune façon !

De premiers recrutements sur liste complémentaire ont été obtenus… L’heure est à la mobilisation pour des recrutements à hauteur des besoins !

De premiers recrutements sur liste complémentaire ont été obtenus… L’heure est à la mobilisation pour des recrutements à hauteur des besoins !

En cette rentrée scolaire, les départements font face au manque de postes, au manque de personnels, conséquences inévitables des dotations largement insuffisantes attribuées par le ministre.
A la mi-septembre, le nombre de remplaçants est déjà insuffisant dans la plupart des départements. Qu’en sera-t-il à l’approche de l’hiver où les absences des personnels seront plus nombreuses ?

Le SNUDI-FO appelle à préparer la convention nationale AESH du 15 septembre !

Le SNUDI-FO appelle à préparer la convention nationale AESH du 15 septembre !

En cette rentrée scolaire, les AESH prennent connaissance de la nouvelle grille de salaire instaurée cet été par le ministre Banquer. Ils constatent que cette pseudo-revalorisation les maintient toujours sous le seuil de pauvreté et ne correspond ni de près ni de loin à leur exigence d’un véritable salaire et d’un véritable statut de la fonction publique.

Le président Macron entend liquider l’Ecole de la République et le statut des personnels : nous ne laisserons pas faire !

Le président Macron entend liquider l’Ecole de la République et le statut des personnels : nous ne laisserons pas faire !

En visite à Marseille, le président Macron a déclaré : « Il faut qu’on ait des directeurs d’école à qui on permet d’avoir un peu plus d’encadrement. Il faut que ces directeurs d’école ils puissent choisir l’équipe pédagogique… On doit permettre peut-être d’avoir des aides en plus des enseignants en plus, d’être doté de moyens,…

Le président Macron veut expérimenter à Marseille la casse de l’Ecole publique et la destruction des statuts

Le président Macron veut expérimenter à Marseille la casse de l’Ecole publique et la destruction des statuts

Présentant le 2 septembre son plan pour le Grand Marseille, le président de la République a annoncé un statut dérogatoire spécial pour 50 écoles marseillaises dès la rentrée 2022. Dans ces écoles, les directeurs choisiront les enseignants et disposeront d’une large autonomie pour adapter les horaires, les rythmes scolaires avec la participation « d’acteurs extrascolaires ».

Plan français et maths : un dispositif issu de PPCR, pour aller vers le nouveau management du « Grenelle »

Plan français et maths : un dispositif issu de PPCR, pour aller vers le nouveau management du « Grenelle »

Le ministre a envoyé pendant les congés une circulaire intitulée « Consolidation des plans français et mathématiques » aux recteurs et IA-DASEN. Elle concerne les formations dites « en constellation » mise en place dans le premier degré et les « laboratoires de mathématiques » du second degré. Rappelons que ces dispositifs sont largement rejetés par les personnels là où ils ont été imposés.

Formations par constellations : le ministre souhaite passer à la vitesse supérieure !

Formations par constellations : le ministre souhaite passer à la vitesse supérieure !

A l’image du gouvernement qui enchaîne les mesures et les lois liberticides, le ministre Blanquer continue son offensive contre la liberté pédagogique et le libre choix de la formation continue, et ce contre l’avis de la majorité des personnels ! Il présente les formations par constellations (étendues au 2nd degré sous forme de laboratoires de mathématiques) comme la priorité !

Rentrée Blanquer : réunissons-nous dans nos écoles pour lister et faire valoir nos revendications !

Rentrée Blanquer : réunissons-nous dans nos écoles pour lister et faire valoir nos revendications !

Cette rentrée scolaire est marquée par le refus persistant du ministre de créer les postes nécessaires pour alléger les effectifs par classe et améliorer le remplacement des enseignants absents. Pire, de nouvelles fermetures de classes sont prévues lors des CTSD de rentrée. Les conditions de travail des personnels vont de nouveau se dégrader !

Non, Monsieur le ministre, ce n’est pas ça la Laïcité. La Laïcité, c’est le strict respect de la loi de 1905 !

Non, Monsieur le ministre, ce n’est pas ça la Laïcité. La Laïcité, c’est le strict respect de la loi de 1905 !

Au prétexte de promouvoir la laïcité dans les établissements scolaires, le ministre vient de lancer une campagne de communication. Il a fait appel à une agence pour déployer des panneaux publicitaires et des affichages dans les établissements. Ces affiches entretiennent une profonde confusion, voire un contresens, sur ce qu’est la Laïcité.

AESH : poursuivre la mobilisation et organiser la montée au ministère pour arracher les revendications !

AESH : poursuivre la mobilisation et organiser la montée au ministère pour arracher les revendications !

Un nouveau cadre de recrutement de rémunération des AESH sera instauré au 1er septembre 2021. Le décret et arrêté ont été publiés au journal officiel du 24 août. Ces textes prévoient un avancement automatique des AESH tous les 3 ans, une nouvelle grille qui se traduit par une augmentation indiciaire pour chaque niveau, le reclassement de tous les AESH en fonction de leur ancienneté.

Rentrée scolaire : encore un protocole insupportable ! L’urgence, c’est la création immédiate de postes et le recrutement massif de personnels !

Rentrée scolaire : encore un protocole insupportable ! L’urgence, c’est la création immédiate de postes et le recrutement massif de personnels !

Le ministre Blanquer a publié le 28 juillet un énième protocole sanitaire pour le fonctionnement des écoles, collèges et lycées avec sa cohorte habituelle de mesures inapplicables (non brassage des élèves, distanciation…) qui vont peser sur les personnels.

Augmentation significative des salaires des infirmiers et infirmières de l’Education Nationale : un point d’appui pour tous les personnels !

Augmentation significative des salaires des infirmiers et infirmières de l’Education Nationale : un point d’appui pour tous les personnels !

Dans le cadre de son « Grenelle », le ministre Blanquer veut mettre en place un « comité consultatif de l’observatoire des rémunérations et du bien-être ».
Pour la FNEC FP-FO, nul besoin « d’observatoire » pour constater la baisse de notre pouvoir d’achat et la dégradation de nos conditions de travail !

Courrier du SNUDI FO au ministre de l’Education Nationale concernant la liste complémentaire

Courrier du SNUDI FO au ministre de l’Education Nationale concernant la liste complémentaire

Le SNUDI-FO constate tout d’abord que les listes complémentaires ont été réduites dans bon nombre d’académies. D’autre part, les candidats inscrits sur ces mêmes listes complémentaires sont d’ores et déjà contactés par les services des rectorats pour être recrutés… en tant que contractuels ! Pour le SNUDI-FO, c’est inacceptable !

Les élèves ont besoin de personnels qualifiés, pas de cours en ligne

Les élèves ont besoin de personnels qualifiés, pas de cours en ligne

Depuis le début de la crise sanitaire, l’obligation scolaire a été bafouée. Cours à distance, suppressions de milliers d’heures de cours, enseignants non remplacés, fermetures de classes, renvoi des élèves chez eux, animateurs sollicités pour remplacer les enseignants… Or le rôle de l’État est de garantir « l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture. »

Grenelle : le ministre veut maintenir les AESH sous le seuil de pauvreté !

Grenelle : le ministre veut maintenir les AESH sous le seuil de pauvreté !

Le ministre Blanquer a rendu 200 millions d’euros au ministère de l’économie cette année. En 2021, il attribuerait, seulement 40 à 60 millions d’euros pour les AESH dont le salaire est inférieur au seuil de pauvreté (1086€ de revenus mensuels). Cela revient à environ 28 à 42€ bruts (23 à 34€ nets) par mois par personne puisque le ministère annonce aujourd’hui 118 000 AESH recrutés par l’Education nationale, à supposer une répartition égale entre les personnels. Rien n’est pour le moment précisé sur les modalités selon lesquelles cette enveloppe sera répartie mais il a été question de « modification de l’espace indiciaire ».

Le ministre confirme sa volonté de transformer les directeurs en managers chargés d’évaluer et de recruter les autres enseignants ! Inacceptable ! Préparons la mobilisation !

Le ministre confirme sa volonté de transformer les directeurs en managers chargés d’évaluer et de recruter les autres enseignants ! Inacceptable ! Préparons la mobilisation !

Un groupe de travail ministériel sur la direction d’école a eu lieu lundi 21 juin. D’entrée, les représentants du ministre ont précisé que « tout était déterminé par l’arbitrage interministériel » et qu’ils n’avaient donc aucune annonce précise à faire en termes d’amélioration des décharges ou d’augmentation de la rémunération.

Étudiants contractuels alternants MEEF : une usine à gaz pour exploiter, contractualiser, détruire les postes

Étudiants contractuels alternants MEEF : une usine à gaz pour exploiter, contractualiser, détruire les postes

Actuellement se discutent dans les académies les modalités d’ « accueil » des futurs étudiants contractuels MEEF dits « alternants ».
Il est prévu qu’une partie au moins d’entre eux seront « alternants », en 2021-22 seulement durant l’année de M2. Pour ceux pour lesquels il n’aura pas été prévu de « berceaux » d’accueil, ils seront en stage (observation et accompagnement). C’est l’inégalité officialisée dans la formation professionnelle.