Les formations par constellations, c’est la stagiarisation à vie de tous !

Suite à l’intersyndicale départementale, communiqué unitaire SNUDI-FO 37, CGT Educ’Action 37 et Sud Education 37 pour l’abandon définitif de l’accompagnement PPCR de tous !

Depuis 2017 et l’application du protocole PPCR que FO, CGT et Sud n’ont pas signé, nous n’avons cessé d’alerter sur l’article 130 du décret 2017-786 du 7 mai 2017 modifiant l’article 23 de notre statut : “Tout professeur des écoles bénéficie d’un accompagnement continu dans son parcours professionnel.  Individuel ou collectif, cet accompagnement répond à une demande des personnels ou à une initiative de l’administration. »

Avant PPCR, nous parvenions à bloquer des accompagnements obligatoires imposés contre l’avis des collèges qu’ils soient individuels ou collectifs (évaluations d’écoles) car non réglementaires.

Désormais l’IA-DASEN s’appuie sur le décret PPCR pour imposer ou laisser les IEN imposer des accompagnements individuels (jusqu’à 18 mois de visites de CPC et IEN !) ou collectifs (accompagnement d’écoles en fonction des résultats aux évaluations nationales comme dans la circonscription de St Cyr-sur-Loire, visites de tous les enseignants de CP de Joué-lès-Tours l’an passé…)…

Le Ministre accélère la mise en place de l’accompagnement avec la formation par constellations. Le DGRH nous a confirmé lors d’un groupe de travail ministériel qu’il ne s’agit que d’un échantillon de l’accompagnement à venir! Chacun d’entre nous se verra donc accompagné perpétuellement sous diverses formes sans que notre avis soit sollicité !

Voici le tournant que le Ministre compte nous faire prendre dans le cadre de son “Grenelle” en s’appuyant sur les textes de PPCR, avec une évaluation qui pourrait permettre de “déterminer notre valeur professionnelle” !
Comment accepter une telle dégradation des conditions de travail avec une pression permanente ?
Qui peut aujourd’hui prétendre qu’il s’agit d’une question de pédagogie ?

Notre devoir est d’alerter et de protéger nos collègues.

Pour le SNUDI-FO, la formation doit se faire sur la base du volontariat et du libre choix comme c’était le cas auparavant dans le cadre de la formation continue !

C’est pourquoi nous avons invité d’urgence les organisations syndicales du département à une intersyndicale SNUipp-FSU 37, SE UNSA 37, CGT Educ Action 37 et Sud Education 37.

Voici ce qui est ressorti de cette intersyndicale : 

COMMUNIQUE UNITAIRE SNUDI-FO 37, CGT Educ’action 37 et SUD Education 37

CONSTELLATIONS ET AUTRES « ACCOMPAGNEMENTS » PPCR : CA SUFFIT !

Depuis la rentrée, la colère gronde dans les écoles en raison de la mise en place du dispositif de formations par constellations imposé par le Ministre.

Ce dispositif repose sur des visites de CPC dans les classes des collègues concernés et des visites entre collègues demandées par le ministère.

Pour le SNUDI-FO 37, la CGT Educ’action 37 et Sud Education 37, il ne s’agit pas d’une question de pédagogie mais d’une attaque contre notre statut puisque le DGRH a expliqué qu’il ne s’agissait que d’un échantillon de l’accompagnement pérenne qui serait imposé à tous les enseignants au sortir du “Grenelle”.

Les professeurs des écoles refusent d’être suivis continuellement et d’être considérés comme des stagiaires toute leur carrière !

Dans la circonscription de St-Cyr-sur-Loire, l’IEN annonce que 10 écoles désignées vont être accompagnées dès cette année suite aux résultats insuffisants aux évaluations nationales, avec «proposition» de visites de CPC dans les classes.

Il s’agira d’écoles non concernées par les constellations cette année mais les enseignants s’interrogent sur la troublante ressemblance entre ces dispositifs.

L’IEN rajoute que, dans les années qui suivront, d’autres écoles seront ciblées pour la même démarche !

Constellations ou autres accompagnements, tout s’accumule !

Le SNUDI-FO 37, la CGT Educ’action 37 et Sud Education 37 revendiquent l’abandon définitif de cet accompagnement obligatoire.

Ils décident :

  • D’écrire à l’IA-DASEN en ce sens
  • D’appeler les collègues à contresigner cette lettre à l’IA-DASEN
  • De demander ensemble audience à l’IA-DASEN
  • De saisir les CHSCT (Départemental et Académique) afin qu’un avis en ce sens soit adopté.
Facebooktwittermail