L’IA DASEN s’assoit sur SA circulaire mouvement : 35 collègues à temps partiels contraints de devenir remplaçants !

L’IA DASEN s’assoit sur SA circulaire mouvement : 35 collègues à temps partiels contraints de devenir remplaçants !

Alors que, dans le cadre de la mastérisation de la formation initiale que seule FO à combattue, l’IA-DASEN se retrouve « coincé » entre le fait de respecter sa circulaire mouvement et de “préserver des PES”, il fait le choix de pénaliser 35 collègues titulaires à 80% à qui il impose de devenir remplaçants pour récupérer les 5% manquant à leur quotité !

Revalorisation : le ministre se moque de nous !

Revalorisation : le ministre se moque de nous !

Le ministre vient de faire ses annonces concernant la « revalorisation des enseignants » dans le cadre du Grenelle. Il n’a pas manqué une fois de plus d’afficher son mépris vis-à-vis des revendications, en faisant connaître ses décisions dans un courrier envoyé aux personnels, avant même que la réunion avec les syndicats le 16 novembre soit terminée. La forme rejoint le fond : pour FO, ses annonces tournent le dos à l’urgence d’un rattrapage des pertes liées au gel du point d’indice.

Compte rendu de l’audience « Grenelle » avec le ministre Blanquer, le 16 novembre 2020

Compte rendu de l’audience « Grenelle » avec le ministre Blanquer, le 16 novembre 2020

Déclaration de la FNEC FP-FO : Monsieur le ministre, vous prétendez « revaloriser » les personnels. Nous vous avons déjà fait part de l’indignation des agents à la lecture des 4 scenarii du Grenelle qui excluaient d’ailleurs la plupart des personnels de toute revalorisation : pour la plupart d’entre eux, la « revalorisation », ce sera 0 euros ! Rien par exemple pour les personnels administratifs de catégorie c qui en début de carrière ont un salaire inférieur au SMIC ! Rien pour les personnels médico-sociaux ! Rien pour les AESH ! Ce n’est pas acceptable !

Mise en place du « statut » de directeur d’école : les pièces du puzzle s’assemblent

Mise en place du « statut » de directeur d’école : les pièces du puzzle s’assemblent

Alors que la proposition de loi Rilhac sur la direction d’école, votée à l’Assemblée Nationale le 24 juin dernier et en attente d’être examinée au Sénat, indique que le directeur « n’exerce pas d’autorité hiérarchique sur les enseignants de son école », elle pose néanmoins les jalons d’un « statut » de directeur d’école, rejeté par l’ensemble des personnels.

Nous ne renoncerons pas aux libertés démocratiques et syndicales ! Arrêt immédiat de la répression des mobilisations lycéennes !

Nous ne renoncerons pas aux libertés démocratiques et syndicales ! Arrêt immédiat de la répression des mobilisations lycéennes !

Les organisations FSU, FNEC FP-FO, Sud Education, CGT Educ’action, FCPE,
UNL, Solidaires lycéens et FIDL condamnent toutes les formes de remise en cause des libertés démocratiques et syndicales. Elles condamnent fermement la répression dont ont été victimes certains lycéens cette semaine, mobilisés sur leurs revendications.

Motion de 30 professeurs des écoles réunis par le SNUDI-FO 37 en RIS mercredi 4 novembre

Motion de 30 professeurs des écoles réunis par le SNUDI-FO 37 en RIS mercredi 4 novembre

Les professeurs des écoles réunis avec le SNUDI-FO en ce mercredi 4 novembre veulent exprimer leur colère face à la désinvolture du ministre de l’Education Nationale qui a multiplié les ordres et contrordres jusque la veille de reprise du lundi 2 novembre, annulant ainsi la majeure partie de l’hommage à Samuel Paty, lâchement assassiné parce qu’il faisait son métier.

INSUPPORTABLE !

INSUPPORTABLE !

Suite à l’assassinat de Samuel Paty, le ministère avait annoncé dans les médias un dispositif particulier dans les écoles pour la rentrée lundi 2 novembre : rentrée des élèves à 10h, activités pédagogiques imposées autour de cet événement tragique, minute de silence…