2S2C : la territorialisation de l’école et le désengagement de l’Etat s’accentuent !

2S2C : la territorialisation de l’école et le désengagement de l’Etat s’accentuent !

Alors que le gouvernement a rouvert les établissements scolaires depuis le 11 mai, sans tests de dépistage systématique, sans masques FFP2, en faisant appliquer localement un protocole sanitaire inapplicable, il continue avec la loi d’urgence sanitaire la destruction des services publics, notamment en renforçant la territorialisation de l’école.

Blanquer utilise la crise pour détruire l’école publique et remettre en cause les statuts: NOUS N’ACCEPTONS PAS !

Blanquer utilise la crise pour détruire l’école publique et remettre en cause les statuts: NOUS N’ACCEPTONS PAS !

La FNEC FP-FO revendique le retrait immédiat de la loi sur « l’état d’urgence sanitaire », que le gouvernement vient de prolonger, toujours sans tests de dépistage systématique, sans masques, sans mesures réellement sanitaires. Il se donne les pleins pouvoirs pour imposer des conditions de reprise au service d’un objectif : précipiter la destruction des services publics, généraliser la déréglementation. Pleins pouvoirs également aux employeurs pour faire voler en éclats toutes les règles inscrites dans le Code du Travail, les conventions collectives et les statuts. Cet état d’urgence s’accompagne d’une remise en cause des libertés fondamentales sans précédent en temps de paix.

Réforme des concours et de la «formation des enseignants» :  un concentré de  territorialisation et de contractualisation

Réforme des concours et de la «formation des enseignants» :  un concentré de  territorialisation et de contractualisation

Dans ce domaine comme dans d’autres, la crise du Covid-19 n’a aucunement infléchi les projets du ministère : en effet la nouvelle présentation le 14 mai du projet d’arrêté «fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters MEEF» enkyste la «masterisation», accroît la contractualisation et constitue une attaque en règle contre les concours et les statuts.

Territorialisation de l’école, maltraitance des élèves et des personnels, conditions de réouverture insoutenables… ça suffit !

Territorialisation de l’école, maltraitance des élèves et des personnels, conditions de réouverture insoutenables… ça suffit !

La pseudo-rentrée du 11 mai révèle et confirme l’imposture du gouvernement et du ministre.
Il est clair que ceux-ci utilisent la crise sanitaire pour dérèglementer les missions des enseignants et territorialiser l’école publique. Les mairies sont sommées de prendre en charge les conditions de la reprise, de décider des horaires, des fonctionnements des écoles, au mépris du statut et des conditions de travail des enseignants.

Canicule: le Snudi-FO demande des actes !

Canicule: le Snudi-FO demande des actes !

Le SNUDI FO multiplie les démarches auprès de l’IA-DASEN et de la Rectrice concernant le chaos engendré par la gestion de la canicule. A cette heure, les collègues de St-Cyr-sur-Loire ont enfin été autorisés par l’IA-DASEN à se réunir dans leurs écoles plutôt que dans d’autres établissements, comme initialement imposé. Plusieurs communes annoncent vouloir fermer…