Les personnels refusent la dégradation des conditions du travail, la casse du statut et de l’Ecole Publique ! Le ministre doit recruter !

Les personnels refusent la dégradation des conditions du travail, la casse du statut et de l’Ecole Publique ! Le ministre doit recruter !

Les personnels sont confrontés quotidiennement au manque de remplaçants et à l’application du nouveau protocole Blanquer qui prévoit de renvoyer les élèves chez eux lorsqu’un enseignant absent n’est pas remplacé.
Comme l’indiquait le SNUDI-FO dans son communiqué du 23 avril : « Pour le SNUDI-FO, il est inadmissible que les collègues doivent accueillir les élèves des collègues absents faute de remplaçants. Il est tout aussi inadmissible de renvoyer les élèves chez eux ! Le ministère doit donc recruter immédiatement ! »

Directeurs, adjoints, AESH… Nous sommes tous concernés par le projet de loi Rilhac ! Il ne doit pas être voté, il doit être abandonné !

Directeurs, adjoints, AESH… Nous sommes tous concernés par le projet de loi Rilhac ! Il ne doit pas être voté, il doit être abandonné !

C’est un fait : d’année en année, et encore plus avec la crise sanitaire et ses multiples protocoles, les conditions de travail des directeurs d’écoles deviennent intenables !
La réponse de l’Etat se caractérise par le projet de loi Rilhac créant la fonction de directrice ou de directeur d’école voté à l’Assemblée Nationale en 1ère lecture le 24 juin 2020, puis au Sénat le 10 mars 2021. Est-il de nature à améliorer les choses ? C’est tout le contraire !