Le SNUDI-FO 37 à l’initiative pour bloquer les contre-réformes ministérielles dans notre département !

Le SNUDI-FO qui défend les revendications des collègues a déposé 7 avis !

Temps partiel : non aux missions de remplacement pour les collègues titulaires de leur poste à 80% !

Avis unitaire :Les organisations syndicales FSU-SNUipp SNUDI-FO SE-UNSA CGT éduc et SUD éduc demandent le respect du droit au temps partiel pour tous les personnels sans aucune restriction et pour la quotité qu’ils souhaitent.  Elles demandent le maintien des modalités de la compensation de jours dus par les personnels exerçant à 80% qui ont été définies dans le cadre paritaire en Indre et Loire. Elles demandent l’abandon des modalités indiquées dans la circulaire n°22-2020 du 11 décembre 2020.

  • Pour : FO, FSU SNUipp, UNSA, CGT

Commentaires : le SNUDI-FO a proposé cette démarche commune aux autres organisations syndicales afin que l’IA-DASEN entende la revendication des personnels impactés par le choix unilatéral de son prédécesseur de revenir sur les règles antérieures actées en CAPD.

Constellations et accompagnements en tous genres : STOP !

Avis :Le CTSD se prononce pour que le dispositif ministériel d’accompagnement issu de PPCR avec notamment les « formations par constellations » soit totalement abandonné dans le cadre des formations obligatoires afin, en particulier, de préserver notamment les moyens de remplacement manquant cruellement dans les écoles.

  • Pour : FO, CGT
  • Contre : UNSA
  • Ne prend pas part au vote : FSU SNUipp

Commentaires : comme l’expliquait le SNUDI-FO, la formation par constellations n’est pas une question de pédagogie : pour preuve, les propositions émanant du Grenelle du Ministre sont axées sur l’évaluation par les pairs (CPC, directeurs…) à la place des inspections d’IEN qui vont fusionner avec les inspecteurs du 2nd degré pour devenir des observateurs dans les classes et sur la mise en place de l’accompagnement  perpétuel de tous prévu par PPCR.

Travaux à rendre suite au temps 2 des animations pédagogiques : le SNUDI-FO s’oppose fermement à cette demande

Avis :Le CTSD se prononce pour l’abandon de la demande faite aux enseignants de rendre des travaux écrits suite au temps 2 des actions de formation.

  • Pour : FO,
  • Contre : FSU SNUipp,
  • Abstention : UNSA, CGT

Commentaires : Pour le SNUDI-FO, chaque enseignant est libre de rendre un travail aux formateurs s’il le souhaite. Demander le volontariat c’est stigmatiser les collègues qui ne rendrait pas de travaux, ce qui pénaliserait ces collègues dans le cadre de l’évaluation permanente de PPCR. Seul l’abandon de ce dispositif permet de protéger les enseignants

Création de postes RASED !

Avis :Le CTSD se prononce pour que les créations de postes de brigades RASED soient transformées en postes de RASED

  • Pour : FO, FSU SNUipp, UNSA, CGT

Commentaires : Le SNUDI-FO s’est opposé aux postes de brigades RASED. Le collègue (2 initialement prévus) sera amené à se déplacer dans les écoles avec élèves à troubles du comportement. Il s’agirait d’avoir un « pompier volant » spécialisé qui viendra expliquer encore une fois aux collègues comment faire, comprendre pourquoi l’élève se comporte ainsi en culpabilisant un peu plus les enseignants alors qu’ils ne sont pas responsables du manque de soin pour cet élève.

Encore une déclinaison de l’accompagnement PPCR qui va accentuer la pression sur les épaules des collègues ayant des élèves aux troubles du comportement !
C’est pourquoi nous avons déposé un avis sur la transformation de ces postes en postes RASED forçant le DASEN à retirer un des 2 postes initialement prévus.

Priorité aux postes devant élèves !

Avis :Le CTSD se prononce pour que les créations de postes de conseillers pédagogiques soient transformées en postes de remplaçants.

  • Pour : FO, CGT
  • Abstention : UNSA
  • Ne prend pas part au vote : FSU SNUipp

Commentaires : Qui peut accepter que l’IA-DASEN ouvre des postes de conseillers pédagogiques voués à mettre en place l’accompagnement PPCR perpétuel de tous les collègues alors qu’il manque des postes de remplaçants dans les écoles et que des classes sont fermées ?

Répartition des classes en éducation prioritaire :

Avis :Le CTSD se prononce pour que dans les écoles en REP et REP+, l’article 2 du décret 89-122 du 24 février 1989 s’applique à savoir que le directeur répartit les élèves entre les classes et les groupes, après avis du conseil des maîtres.

  • Pour : FO, CGT
  • Ne prend pas part au vote : FSU SNUipp, UNSA

Commentaires : Nous nous retrouvons aujourd’hui dans des situations ubuesques avec dans une même école des classes avec 10-12 élèves et d’autres à 28,29. Nous demandons que le conseil des maîtres puisse discuter d’une autre répartition que celle imposée par les directives ministérielles contraire à la réglementation cadrant les prérogatives des directeurs d’école.

Loi 4D : Non à la décentralisation de la médecine scolaire : 

Avis :  “Le CTSD, réuni le 9/02/2021 se prononce pour l’abandon de l’avant-projet de loi 4D, et réaffirme que la médecine scolaire (médecins, infirmiers et secrétaires des services médicaux), ainsi que la gestion des établissement scolaires, doivent rester nationales et sans ingérence ni « pouvoir d’instruction » des élus territoriaux.

  • Pour : FO, FSU, CGT, UNSA

Commentaires : dans le cadre de la territorialisation, le Ministre tente un coup de force en décentralisant la médecine scolaire au niveau des départements.

Facebooktwittermail