CTSD & Carte Scolaire : l’IA-DASEN recule sur des projets de fermetures, notamment là où la mobilisation avait commencé à se développer …

Mais le compte n’y est pas ! Alors que nos élèves ont perdu des mois de cours  au printemps 2020 aucune fermeture de classe ne doit avoir lieu !

Nous n’accepterons pas qu’il y ait une génération sacrifiée !

Le CDEN se tiendra le 8 mars… Le SNUDI-FO invite les écoles dont les fermetures sont maintenues ou ouvertures refusées à organiser la mobilisation avec le syndicat !!   

Nous contacter à fo-snudi@wanadoo.fr au 06 32 39 05 38 ou au 06 70 30 11 58

Le CTSD s’est réuni de 9h à 15h30. 

Julien Giraudier, Natacha Moreau (2nd degré), Jérôme Thébaut, (titulaires), Baptiste Duc et Ludovic Leduc (suppléants) siégeaient pour la FNEC FP-FO.

Vous trouverez la déclaration liminaire des délégués FO en fin de cette lettre. 

La FNEC FP-FO a rappelé ses revendications, à savoir aucune fermeture de classe – d’autant plus dans le contexte actuel ! – et  défendu les très nombreux dossiers en sa possession en donnant tous les éléments reçus des collègues, parents et élus.

Propositions de fermetures :

Maternelles : 

  • Langeais-Les Essards ZRR
  • L’Ile Bouchard Lamartine ZRR
  • Luynes Herbinières-Lebert 

Elémentaires : 

  • Amboise Sand QPV
  • Château Renault Mandela
  • Nazelles Négron Val de Cisse
  • Joué les Tours Vallée Violette
  • Ligueil ZRR (retrait du poste provisoire MAD pour l’année scolaire 2020-2021)
  • Vernou sur Brenne Lecotté
  • Vouvray (retrait du poste provisoire MAD pour l’année scolaire 2020-2021)
  • La Membrolle sur Choisille
  • Luynes Camus
  • Tours Mistral 

Primaires : 

  • Amboise Ferry
  • Cangey
  • Saint Roch (retrait du poste provisoire MAD pour l’année scolaire 2020-2021)
  • Chouzé sur Loire des moulins ZRR
  • Villaines les Rochers Orsenna
  • Chambourg sur Indre Moulin ZRR
  • Reugny Aubrac
  • Ambillou ZRR
  • Rouziers de Touraine Maisonnave
  • Saint Etienne de Chigny
  • Sonzay Pommeau
  • Souvigné ZRR
  • Mettray 

RPI : 

  • RPI Civray de Touraine les 2 rives – Chenonceaux (fermeture à confirmer)
  • RPI Francueil – Chisseaux 
  • RPI Neuillé le Lierre – Montreuil en Touraine
  • RPI Anché – Rivière
  • RPI Champigny sur Veude élém ZRR
  • RPI Verneuil sur Indre ZRR 
  • RPI  Chemillé sur Dême
  • RPI  Villebourg – Bueil en Touraine
  • RPI Villiers au Bouin Gitlis ZRR

Education Prioritaire :

  • Joué les Tours Blotterie élémentaire REP
  • Joué les Tours Langevin maternelle REP+
  • Tours Marie Curie maternelle REP
  • Tours Diderot-Pascal élémentaire REP 

Postes ruralité :

  • RPI Thizay
  • RPI  Rilly sur Vienne – Pouzay ZRR
  • RPI  Azay sur Indre – Chédigny et St Quentin sur Indrois ZRR
  • RPI Montrésor – Loché sur Indrois et Villeloin Coulangé ZRR
  • Perrusson primaire Cravatte ZRR
  • RPI  Yzeures sur Creuse – Preuilly sur Claise ZRR
  • RPI Continvoir – Gizeux ZRR
  • Savigné sur Lathan ZRR

Autres :

  • Richelieu Ecole du Socle ZRR – poste de coordonnateur
  • fermeture du 0,50 poste apprentissage de la lecture/écriture-littérature de jeunesse au cycle 2 en lien avec la médiathèque de Saint Pierre des Corps 

Propositions d’ouvertures : 

Maternelles : 

  • Athée sur Cher La Petite Attégia
  • Azay le Rideau
  • Cinq Mars la Pile Courier ZRR
  • Fondettes Claudel
  • Joué les Tours Marie Curie

Elémentaires : 

  • Ballan Miré Boucher (ouverture à confirmer)
  • Joué les Tours Morier
  • Cinq Mars la Pile Courier ZRR
  • La Riche Bert (maintien du 1/2 poste provisoire MAD pour l’année scolaire 2020-2021)
  • Saint Cyr sur Loire Engerand application
  • Tours Giraudoux QPV
  • Tours Hugo
  • Tours Péguy
  • Chambray Chappe (ouverture à confirmer)
  • Tours la Fontaine (ouverture à confirmer)  

Primaires :

  • Mazières de Touraine ZRR
  • Vallères Avalléria
  • Perrusson Cravatte (ouverture à confirmer)
  • Courçay (confirmation du 1/2 poste provisoire MAD pour l’année scolaire 2020-2021) maintien pour 1 an à titre provisoire pour 2021-2022
  • Pernay
  • Tours Pérochon
  • Tours Veil (poste Anglais)

RPI

  • RPI Saint Jean Saint Germain
  • RPI Azay sur Indre – Chédigny et St Quentin sur Indrois
  • RPI Montrésor – Loché sur Indrois et Villeloin Coulangé     

Education prioritaire :

  • Joué les Tours Blotterie maternelle
  • Joué les Tours Rotière élémentaire
  • Tours Marie Curie maternelle (ouverture à confirmer) pour accueil TPS
  • Saint Pierre des Corps Marceau-Courier élémentaire REP+
  • Saint Pierre des Corps Prévert maternelle  REP+
  • Tours Bernard-Pasteur application élém REP (confirmation du poste provisoire MAD pour l’année scolaire 2020-2021) 

Autres : 

  • 2 ULIS école (ouverture à confirmer) Ville de Tours et 2nde couronne ouest
  • 2 BD Expérimentale “RASED”
  • 1 poste de RASED sur Tours Centre
  • 1 poste de “Brigade Expérimentale RASED”
  • Prise en charge de toutes les nouvelles décharges de direction (équivalent à 4 postes sur le département)
  • Conseiller Pédagogique Education Prioritaire  (ouverture à confirmer)
  • Coordonnateur Education Prioritaire  (ouverture à confirmer)
  • Conseiller Pédagogique ERUN-Numérique  (ouverture à confirmer)
  • 0,5 Poste ERSEH  (ouverture à confirmer)
  • 0,5 Poste SESSAD  TSL Irecov (ouverture à confirmer) couplé au 0,5 ERSEH
  • 2 Postes Autisme UEMA et UEEA sur l’agglomération
  • Conseiller Pédagogique “PPMS” en charge de l’ensemble des dossiers PPMS du département
  • Conseiller Pédagogique Référent directeur d’école
  • 0,5 FLS sur Chinon

Le SNUDI-FO s’est opposé à la brigade RASED. Le collègue (2 initialement prévus) sera amené à se déplacer dans les écoles avec élèves à troubles du comportement. Il s’agirait d’avoir un pompier volant spécialisé qui viendra expliquer encore une fois aux collègues comment faire, comprendre pourquoi l’élève se comporte ainsi.

Encore une déclinaison de l’accompagnement PPCR qui va accentuer la pression sur les épaules des collègues ayant des élèves aux troubles du comportement !

Nous avons déposé un avis sur la transformation de ces postes en postes RASED. (cf ci-dessous)

Sur la proposition de carte scolaire de l’IA-DASEN, le SE UNSA s’abstient, empêchant ainsi le CTSD de repli de se tenir !

FO, FSU, CGT votent contre ces mesures !

Le SNUDI-FO continue d’aider à la mobilisation et invite les écoles dont les fermetures sont maintenues ou ouvertures refusées à nous saisir à fo-snudi@wanadoo.fr ou au 06 32 39 05 38 ou 06 70 30 11 58 !

Le CDEN du 8 mars peut encore modifier les mesures !

Le SNUDI-FO qui défend les revendications des collègues a déposé les 7 avis suivants :

Temps partiel : non aux missions de remplacement pour les collègues titulaires de leur poste à 80% !

Avis unitaire : Les organisations syndicales FSU-SNUipp SNUDI-FO SE-UNSA CGT éduc et SUD éduc demandent le respect du droit au temps partiel pour tous les personnels sans aucune restriction et pour la quotité qu’ils souhaitent.  Elles demandent le maintien des modalités de la compensation de jours dus par les personnels exerçant à 80% qui ont été définies dans le cadre paritaire en Indre et Loire. Elles demandent l’abandon des modalités indiquées dans la circulaire n°22-2020 du 11 décembre 2020.

  • Pour : FO, FSU SNUipp, UNSA, CGT

Constellations et accompagnements en tous genres : STOP !

Avis : Le CTSD se prononce pour que le dispositif ministériel d’accompagnement issu de PPCR avec notamment les « formations par constellations » soit totalement abandonné dans le cadre des formations obligatoires afin, en particulier, de préserver notamment les moyens de remplacement manquant cruellement dans les écoles.

  • Pour : FO, CGT
  • Contre : UNSA
  • Ne prend pas part au vote : FSU SNUipp

Travaux à rendre suite au temps  2 des animations pédagogiques : le SNUDI-FO s’oppose fermement à cette demande

Avis : Le CTSD se prononce pour l’abandon de la demande faite aux enseignants de rendre des travaux écrits suite au temps 2 des actions de formation.

  • Pour : FO,
  • Contre : FSU SNUipp
  • Abstention : UNSA, CGT

Création de postes RASED !

Avis : Le CTSD se prononce pour que les créations de postes de brigades RASED soient transformées en postes de RASED

  • Pour : FO, FSU SNUipp, UNSA, CGT

Priorité aux postes devant élèves !

Avis : Le CTSD se prononce pour que les créations de postes de conseillers pédagogiques soient transformées en postes de remplaçants.

  • Pour : FO, CGT
  • Abstention : UNSA
  • Ne prend pas part au vote : FSU SNUipp

Répartition des classes en éducatipon prioritaire

Avis : Le CTSD se prononce pour que dans les écoles en REP et REP+, l’article 2 du décret 89-122 du 24 février 1989 s’applique à savoir que le directeur répartit les élèves entre les classes et les groupes, après avis du conseil des maîtres.

  • Pour : FO, CGT
  • Ne prend pas part au vote : FSU SNUipp, UNSA

Loi 4D : Non à la décentralisation de la médecine scolaire

Avis: Le CTSD, réuni le 9/02/2021 se prononce pour l’abandon de l’avant-projet de loi 4D, et réaffirme que la médecine scolaire (médecins, infirmiers et secrétaires des services médicaux), ainsi que la gestion des établissement scolaires, doivent rester nationales et sans ingérence ni « pouvoir d’instruction » des élus territoriaux.”

  • Pour : FO, FSU, CGT, UNSA

Déclaration des délégués FNEC FP-FO au CTSD

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Nous tenons à vous alerter solennellement : après avoir perdu plusieurs mois d’école au printemps dernier à cause d’une politique irresponsable en termes de santé publique de ce gouvernement, chaque jour maintenant, des élèves sont privés de classe en raison de l’absence de moyens de remplacement suffisants.

Alors que la situation du replacement s’est déjà considérablement dégradée ces dernières années,  le gouvernement n’a pris depuis mars dernier aucune disposition pour que l’Ecole de la République continue de fonctionner, en particulier

– aucune création de poste de PE en 5 mois, depuis la rentrée 2020, alors que de milliers de reçus au concours sur des listes complémentaires étaient disponibles et pouvaient être formés dès septembre et malgré la demande unanime des organisations syndicales avec la FCPE !  

– aucun recrutement si ce ne sont que quelques contractuels recrutés pour 3 mois – une honte !- et  dont les contrats arrivent à terme.

C’est dans ce contexte que nous vous interrogeons : qui pourrait accepter aujourd’hui que la moindre classe ferme ? Ni les enseignants, ni les parents, ni les élus ! Au contraire, ils revendiquent des ouvertures de classes et de postes spécialisés pour éviter d’avoir une génération sacrifiée.  

Nous avons pris connaissance de cette déclaration de la secrétaire d’Etat : « nous ne fermerons ni école, ni classe dans les petites villes de moins de 5000 habitants sans accord du maire. » Votre projet de carte scolaire ne tient pas compte de cet engagement. La FNEC FP-FO demande l’application immédiate de cette annonce et que les postes nécessaires soient créés afin qu’aucune classe ne ferme.

Nous attirons votre attention sur les conditions de travail déplorables pour les PE, notamment les directeurs qui doivent, en plus de leurs missions, se charger par exemple de rédiger les notes aux familles pour communiquer les modifications incessantes du protocole, le Ministre préférant faire peser sur eux sa gestion calamiteuse de la crise.

Par ailleurs, nous ne pouvons accepter que des collègues soient convoqués à la moindre plainte de parents, qui plus est sans communication des courriers mettant en cause les personnels, convocations qui génèrent un stress important et qui deviennent la marque d’un nouveau management dans la Fonction publique en lien avec l’accompagnement PPCR.

La santé des personnels est un bien précieux, surtout dans cette période, et nous sommes particulièrement vigilants à sa préservation : nous avons déjà alerté sur l’augmentation significative des arrêts maladie, ASA covid et accidents de travail dont une des conséquences est la fragilisation de l’Ecole Publique.

Enfin, plusieurs IEN ont adressé des messages concernant les repas et les formes conviviales dans les écoles qui nous surprennent. Nous avons eu l’occasion lors du CHSCT académique du 27 janvier de rappeler l’état d’extrême tension et d’extrême fatigue des personnels et la nécessité que la hiérarchie ne s’inscrive pas dans la campagne moralisatrice et de culpabilisation menée par le gouvernement et pensons avoir été entendus par Madame la Rectrice vu sa réponse.

Nous tenons à rappeler que les professeurs des écoles sont des personnels qualifiés qui ont assumé seuls l’accueil des enfants de soignants au printemps alors qu’il n’y avait pas ou peu de moyens de protection ; beaucoup n’ont pas touché un euro pour cela alors que nous avons pu constater l’inverse pour des corps d’encadrement. Il nous parait donc déplacé d’insister, comme cela a été fait, sur des choix qui relèvent de la responsabilité des collègues, insistance qui ne peut que créer de nouvelles tensions dans les écoles.

Pour finir, nous déposerons les avis suivants lors de ce CTSD : (… cf plus haut dans le CR)

Facebooktwittermail