Carte scolaire : l’IA-DASEN tente de remettre en cause les améliorations de la carte scolaire obtenues lors du CTSD de jeudi 9 avril !

Courrier adressé dès, vendredi 10 avril, à l’IA-DASEN

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Alors que, suite au vote unanime contre les mesures de carte scolaire que vous avez proposées hier, un nouveau CTSD est convoqué mercredi 15 avril, vous venez de nous adresser votre nouvelle proposition de mesures pour cette réunion.

A notre grande surprise, celle-ci ne tient aucunement compte des modifications que vous avez apportées lors de l’instance : vos propositions d’annulations de fermetures et d’ouvertures ne figurent plus dans le document qui est identique au document de travail reçu en amont !

Comment la profession doit-elle interpréter ce geste ?

Encore une fois, dans le contexte actuel, l’envoi de ce document qui semble remettre en cause l’amélioration de vos propositions de mesures de carte scolaire suite à l’écoute des délégués du personnel ne peut qu’être très mal vécu par nos collègues qui viennent de vivre personnellement et professionnellement quatre semaines éprouvantes comme conséquences du confinement.

Au moment où il est beaucoup question de dialogue social en haut lieu, le comble serait que cela soit une sorte de “sanction” suite au vote unanime des quatre organisations syndicales mandatées par les personnels.

Une telle décision serait inédite dans le département; elle ne pourrait qu’exacerber l’indignation et la colère croissantes de la population particulièrement attachée à ce que, dans les services publics, “cela ne soit plus comme avant”, comme l’a déclaré le président de la République.

L’heure est bien à l’écoute des revendications des personnels comme l’a montré récemment l’événement concernant l’ARS de la Région Grand Est dont nous vous avons fait part lors du CTSD.

Aussi vous demandons-nous de maintenir les améliorations des mesures de carte scolaire dans votre nouveau projet et sommes-nous en attente d’une nouvelle version.

Nous transmettons copie de ce courrier à notre fédération nationale qui est régulièrement en contact avec le MEN et à notre Union Départementale qui est en relation avec Madame la Préfète.

Dans l’attente de votre réponse qui, nous le sommes persuadés, tiendra compte de la situation actuelle, nous vous prions de croire, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, en notre parfaite considération.

Jérôme Thébaut, secrétaire départemental

Facebooktwittermail