CTSD du 29 août : Vote unanime des délégués du personnel FO FSU CGT UNSA contre la mise en place des PIAL !

Le CTSD s’est réuni ce jeudi 29 août matin. Jérôme Thébaut, Julien Giraudier, Pascale Morel (titulaires), Florence Riquelme et Natacha Moreau (2nd degré) (suppléantes) y siégeaient pour la FNEC FP FO.

Nous avions demandé que les PIAL soient à l’ordre du jour du CTSD. L’IA DASEN a refusé mais nous a distribué un document en séance à étudier pour le prochain CTSD de bilan de rentrée ! Les réponses à nos questions n’ont donc pas été apportées.

Les PIAL (pôles inclusifs d’accompagnement localisés) consistent à transférer la gestion des AESH aux chefs d’établissements et directeurs d’école. Les AESH seront désormais rattachés à un PIAL sur lequel ils pourront être amenés à se déplacer. Une plus grande flexibilité encore pour des personnels déjà très précaires et des aides réduites pour les élèves car la mutualisation de l’accompagnement va s’accentuer!

Nous avons proposé l’avis suivant voté à l’unanimité des délégués du personnel FO FSU CGT UNSA :

Le CTSD se prononce pour le respect de la totalité des notifications de la MDPH en ce qui concerne l’accompagnement par les personnels AESH et refuse le dispositif gouvernemental PIAL et ses conséquences telles que le fait que les directeurs et les personnels de direction soient responsables de l’emploi du temps des AESH dans leur école ou établissement.

Nous invitons tous les AESH impactés par la mise en place des PIAL à nous contacter au 06 70 30 11 58 !

Par ailleurs, le SNUDI FO organise une RIS spéciale directeurs mercredi 11 septembre de 14h à 17h dans laquelle les PIAL seront à l’ordre du jour. Inscrivez-vous dès maintenant!

QUELQUES MESURES D’OUVERTURES, INSUFFISANTES :

L’IA DASEN a décidé les ouvertures suivantes :

– 1 classe à l’école de Druye
– 1 classe à l’école de Chambourg sur Indre (retrait du 1/2 poste cycle 2)
– 0,5 poste CPC Climat scolaire : nous avons rappelé que pour FO ce poste ne répond pas aux difficultés rencontrées dans les écoles avec les élèves aux troubles du comportement.
– 1 classe provisoire (pour un an) à Descartes Balesmes (retrait du 1/2 poste cycle 2 pour l’année )
– 1,5 poste de BD

Pour FO, ces mesures de carte scolaire sont de loin insuffisantes, d’où notre vote contre ces mesures alors que la FSU et la CGT se sont abstenues et l’UNSA a voté pour.

Concernant les autres points que nous avons demandés à l’ordre du jour (plan de formation continue, bilan des postes d’infirmiers, bilan ASH, bilan psychologues scolaires), la réponse a été la même que pour les PIAL : des documents nous ont été adressés et ces points seront étudiés au prochain CTSD de bilan de rentrée.

DECLARATION DES DELEGUES FNEC FP FO

Alors que la Loi Blanquer et la Loi de Transformation de la Fonction Publique détruisant nos statuts ont été adoptées cet été et que nos salaires dramatiquement et honteusement bas sont toujours gelés, les attaques portées par ce gouvernement contre les acquis des travailleurs se concentrent désormais dans la question de la réforme des retraites voulue par le Président Macron.

Force Ouvrière organise dès à présent la mobilisation pour faire échouer ce projet de réforme, “mère de toutes les réformes.”

Monsieur l’Inspecteur d’Académie, à notre demande, vous aviez acté lors du CTSD de juin que les PIAL mis en place l’an passé sans aucune information des délégués du personnel seraient à l’ordre du jour de ce CTSD, chose que nous n’avons pas vue dans la convocation.

Or, pour FO, la création de ces PIAL est inacceptable. Non seulement, ils remettent en cause les prérogatives de la MDPH en laissant le responsable du PIAL déterminer les quotités des aides de chaque élève mais ils permettent aussi une flexibilité accrue des AESH, personnels déjà très précaires. Il s’agit de l’ubérisation des AESH!

FO a toujours défendu les droits des élèves les plus fragiles notamment en défendant les structures spécialisées. Nous dénonçons les nouvelles économies faites sur le dos de ces élèves et de ces personnels.

Nous vous demandons donc de renoncer à la mise en place de ces PIAL et souhaitons soumettre l’avis suivant :

Le CTSD se prononce pour le respect de la totalité des notifications de la MPDH en ce qui concerne l’accompagnement par les personnels AESH et refuse le dispositif gouvernemental PIAL et ses conséquences telles que le fait que les directeurs et les personnels de direction soient responsables de l’emploi du temps des AESH dans leur école ou établissement.

Facebooktwittermail